Je compose ma première OST de jeu vidéo

La musique, c'est ma passion depuis tout petit. J'aurais pu apprendre le solfège, la théorie et tout le tralala, mais j'ai préféré me former sur le tas en massacrant des morceaux de Mayhem et Darkthrone sur une copie de Stratocaster au micro involontairement amovible. Après une carrière aussi confidentielle que peu concluante sur la scène black métal française, je me suis pris d'affection pour l'ambient et la musique d'ascenseur. J'ai troqué les guitares pour des synthés, et quand les planètes sont bien alignées, j'arrive à bricoler des musiques d'ambiance à peu près potables.

Ce CV impressionnant (Tremble, Hans Zimmer!!!) m'a valu d'être recruté pour enregistrer la bande son d'un jeu vidéo mobile : "Beware The White Lies". Dans ce titre de plate-forme/réflexion développé par Tanukidev, on incarne un raton laveur qui cherche des cookies dans les ténèbres.

Je compose une OST de jeu vidéo

Sur ce projet, l'idée était de produire une ambiance mélancolique et cotonneuse, qui laisse assez d'espace au joueur pour se concentrer sur ce qui se déroule à l'écran. J'ai utilisé les synthés d'Applied Acoustic Systems, qu'on retrouve également sur mes premiers albums sous influence Silent Hill : Soundscapes Vol​.​1 et Vol.2. De bons instruments virtuels, pas chers et peu gourmands !

Applied Acoustic Systems

Niveau matos, c'est assez misérable et très éloigné des standards actuels en production musicale. J'ai un PC (ça aide), un casque Sony à 15 euros et un touuuuut petit clavier midi 25 touches Akai LPK25. Forcément, pour Chopin, on repassera!

Clavier Midi

Armé de cet équipement digne d'un SDF du home recording, j'ai maquetté trois titres :

  • Le premier morceau "Beware The White Lies (Main theme)" est conçu pour habiller l'écran titre. C'est un simple déroulé de gamme pentatonique mineure sur lequel j'ai rajouté une note de la gamme harmonique mineure pour créer un peu de friction. C'est minimaliste, avec une petite touche de mystère pour inciter les gens à démarrer la partie ;)
  • "The Cavern Of Lost Cookies" accompagne le gameplay. J'ai construit le morceau autour de la mélodie à 0:10, avec un petit pont new age à 0:48 qui imite les échos d'une caverne. C'est encore un morceau assez basique en pentatonique, mais je suis plutôt content de l'habillage sonore.
  • Le troisième et dernier morceau, "Turn Off The Light", est plus ouvertement sinistre. Pour le coup, c'est assez représentatif de ce mon registre habituel, avec la gamme harmonique mineure que je fous partout (facilement 99% de mon "répertoire"). La ligne de basse fait sa petite vie dans son coin, j'aime bien l'effet de flottement que ça crée tout au long du morceau.

Cette toute petite OST est dispo à l'écoute/téléchargement gratuit sur mon Bandcamp. Quant au jeu, il est encore en développement à l'heure où j'écris ces lignes. Forcément, ça prend plus de temps ^^

Tanukidev

Aucun commentaire